La marque-employeur, c’est…

Trois dimensions : 

L’Identité employeur

c’est l’ADN de l’entreprise c’est à dire sa mission, son secteur, ses métiers, ses expertises, sa culture (valeurs, …), son style de management, …

L’Image employeur (interne)

c’est la représentation mentale de l’entreprise qu’ont les salariés de l’entreprise.

La Réputation employeur (externe)

c’est la perception ou l’opinion que le public (ou un groupe de personnes) a de l’entreprise. Cette réputation tient dans le temps.  

Les finalités de la marque employeur?

Avoir suffisamment de candidatures et de bonne qualité pour répondre aux besoins de recrutement. Et c'est aussi : améliorer la satisfaction recrutement : pérennisation / fidélisation.

La Démarche

c’est de mettre en valeur :
l’ADN de l’entreprise (ce qui la différentie), QVT/RSE ressenties,
comme levier de notoriété employeur (e-réputation),
pour permettre d’avoir les bons candidats, au bon moment,
qu’ils se plaisent et qu’ils deviennent les nouveaux ambassadeurs.

L’objectif est de rendre la marque séduisante en tant qu’employeur potentiel, mais aussi parfois de défendre l’image de métiers mal perçus ou mal connus.

Comment?

- Par un état des lieux sur les réalités de perception externes et internes,

- Par un travail de co-construction inclusif et fédérateur,

- Par une démarche résolument RSE, des préconisations en matière d’action de communication et également de valorisation de la QVT et du ressenti positif de travailler dans l’entreprise, rétroplanning,

- Par une gestion de projet rigoureuse : définition des KPI et mise en œuvre,

- Par une mesure régulière de l’impact positif sur la durée (volumétrie, notoriété, absentéisme, turn-over).

Points positifs perçus

Pour cette entreprise par exemple, à la question :
Notez ce qui est vraiment important pour vous parmi ces propositions :
c’est l’autonomie qui ressort à 62%,
suivie des relations entre collègues à 43%

Shopping Basket