comment-creer-un-reseau-en-beton-dans-votre-entreprise

Comment créer un réseau en béton dans votre entreprise

Les réseaux sont comme les cartes de visite : indispensables ! Ils servent à vous rendre visible, à trouver l’information au bon moment… Et tout commence en interne, dans l’entreprise.

C’est souvent par le bouche-à-oreille ou par recommandation (le must) que l’on obtient les meilleurs postes. En ceci, le réseau constitue une aide indéniable. Et cela commence en interne, au sein de son entreprise. Faut-il encore en avoir un et la volonté d’aller voir ce qui se passe ailleurs, dans d’autres services. Si ce n’est pas le cas, pas de panique. Il n’est jamais trop tard. Rebecca Prévost, consultante en ressources humaines, coach et psychologue du travail, vous aiguille.

Clarifiez vos intentions

«Avoir un réseau et des alliés en interne est souvent utile. Cependant, il est primordial de savoir ce que vous souhaitez en faire», prévient-elle. En somme, il s’agit de clarifier vos intentions. Est-ce pour trouver un poste, chercher des soutiens en interne pour développer vos projets, vous sentir moins seule ou mettre un peu plus de convivialité ? Quelles qu’en soient les raisons, le but est de définir ce que vous souhaitez afin de canaliser votre énergie et agir avec efficacité.

Intéressez-vous aux autres

Parler de vous d’entrée de jeu n’est pas une bonne chose. Soyez à l’écoute. Il s’agit de tirer le fil de la conversation en posant des questions. «En vous intéressant aux autres, vous prenez de la valeur à leurs yeux. Les tentatives de rapprochement se font autour de points communs. Ce qui servira à engager la conversation», explique Rebecca Prévost. La finalité est de faire tomber les barrières et de donner à vos interlocuteurs des signes mutuels de reconnaissance. Par exemple, provoquez une discussion autour du voyage ou des loisirs… Prenez vos pauses café avec les fumeurs au lieu de retourner illico devant votre ordinateur. C’est un bon moyen de croiser des gens que vous ne rencontrez pas d’habitude. Allez vers ceux qui vous semblent les plus sympathiques. À éviter : la vie privée («tu es marié(e) ?» ; «tu as des enfants ?»). Soyez certaine qu’ils se fermeront comme une huître.

Provoquez les rencontres

Proposez un déjeuner à vos collègues du service en face de votre bureau pour mieux faire connaissance. Dites : «Nous ne somme pas loin l’un de l’autre. C’est dommage qu’on ne se connaisse pas. Accepteriez-vous de prendre un café pour que vous me parliez de votre travail ?». Si votre interlocuteur est occupé, demandez-lui à quel moment il serait disponible. Questionnez-le sur les projets en cours dans son service…. «Cette démarche permet de s’informer sur ce qui se passe en interne, des alliances politiques. Ce qui vous évitera de faire des gaffes», soutient la consultante. Alors oubliez les commentaires, les jugements, les comparaisons… Sait-on jamais !

Faites-vous recommander

Tous les supports de communication (Intranet, journal…) servent à vous tenir au courant des mouvements en interne, des nouvelles arrivées et des départs, des promotions. Des informations utiles pour identifier qui fait quoi. N’hésitez pas à demander aux personnes avec qui vous avez sympathisé d’être mise en relation : «Connaissez-vous en interne quelqu’un sensible à tel sujet que vous pourriez me conseiller de rencontrer ? Pourrais-je aller la voir de votre part ?».

Travaillez en mode projet

Proposez à votre hiérarchie de travailler en mode projet avec d’autres services sur des thématiques qui vous intéressent ou que votre manager souhaite développer. Dégagez du temps pour trouver des personnes qui accepteraient de s’embarquer dans l’aventure avec vous. Le but : constituer un groupe de travail. «C’est une manière de découvrir la façon de travailler des autres et de développer de nouvelles compétences», conclut la coach. Vous avez tout à y gagner.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *